Sculpture en mouvement

Emilie Tolot, artiste en résidence, exposée à la Fondation Renaud

Du 23 avril au 26 juin 2020, de 14h à 18h, du vendredi au dimanche (sauf jours fériés)

Née en 1980, fille d’un architecte et d’une dessinatrice, Emilie Tolot commence à sculpter dès l’âge de 15 ans, époque où elle rencontre la céramiste Cécilia Delgado qui l’initie au modelage. Elle suit ensuite une Maîtrise d’histoire de l’art à l’université Lyon II, et des cours d’anatomie aux Beaux-Arts.

Influencée aussi bien par le travail de Camille Claudel que d’Ousman Sow, elle est également passionnée de littérature : Rilke, Zweig, Juliet…

Peu à peu, Emilie privilégie le mouvement qui commence à s’inscrire dans son geste. Elle découvre le danseur et chorégraphe Mourad Merzouki à travers «Boxe Boxe» et collabore avec lui sur le Festival Karavel. (voir aussi Sculpture en direct)

Elle réduit la taille de ses personnages pour adopter un format de 16 cm et travailler sur des groupes. Elle adopte la pâte à modeler pour animer ses œuvres, leur impulser un mouvement et réaliser ses films en stop motion.

Elle conçoit enfin un projet plus large pour associer danse, sculpture et lumière. Une boite noire qui s’inscrit dans le projet d’exposition à la Fondation Renaud avec en perspective un spectacle et un livre.

(extraits du site emilietolot.fr)